Définition du traitement curatif de la mérule par air chaud 

LE TRAITEMENT PAR AIR CHAUD

Le traitement part d'un constat simple: la mérule ne survit pas à des températures élevées durant plusieurs heures.

De nombreuses études scientifiques en laboratoire et in situ ont démontré la létalité de la température sur le mycélium de la mérule: 

 

 

 

Les températures létales seront différentes pour les spores :

 

 

 

 

 

La norme NF CE 14128 prévoit une température d'au moins 50°C AU COEUR des maçonneries pendant 16 heures. Les matériaux doivent donc être traités dans toute leur épaisseur et non surperficiellement. La norme prévoit de chauffer les maçonneries de part et d'autre (à l'extérieur et à l'intérieur), d'où la nécessité absolue de réaliser un sas thermique à l'extérieur du bâtiment pour chauffer les matériaux.

 

Au préalable, nous vous demandons de mettre en dehors de la pièce les éléments sensibles, tels que téléviseur, appareil électronique,  électroménagers, denrées alimentaires. 

L'air chaud produit à l'extérieur de la pièce est pulsé à l'intérieur. L' air chaud se répartit tout d'abord dans l'air ambiant puis peu à peu, les matériaux environnants vont absorber cette chaleur.

Après quelques heures, la chaleur parvient au coeur des matériaux: boiseries, plâtre, doublages isolants, faux-plafonds, murs et même meubles ont absorbé la chaleur.

La mérule, présente dans les  bois et dans les maçonneries infestés, va subir l'effet de cet air chaud durant plusieurs heures. A terme, cela conduit à la mort irrémédiable de la mérule.

L'air chaud est brassé par des ventilateurs afin d'homogénéiser la chaleur: aucune partie ne peut être oubliée, l'air se répend dans les moindres recoins.

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout au long du processus, nous suivons en temps réel la température intérieure ainsi que la température de l'air chaud  injecté. Des sondes de température placées à mi profondeur des matériaux dans des endroits stratégiques nous renseignent sur l'atteinte de la température au sein des bois et/ou des maçonneries.

Le processus de chauffe n'est arrêté seulement lorsque les matériaux infestés ont été portés A COEUR à 50°C durant 16 heures (Norme CE et NF).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi, à l'inverse du traitement curatif par injection dans les maçonneries, nul besoin ici de démonter les plafonnages des murs, de décrépir, de déjointoyer ou de forer...Rien n'est démonté, tout est conservé. Pour nos clients, à la clé, c'est une énorme économie.

Toutefois, en l'absence de démontage, nous vous préconisons de procéder à un sondage de l'ensemble des bois d'œuvre qui pourraient, sous l'action de la mérule, avoir perdu leurs propriétés mécaniques (planchers et solives par exemple).

Il ne vous reste qu'à changer les boiseries atteintes de pourriture cubique ou les bois peints boursoufflés: plinthes ou moulures par exemple. 

 

GARANTIES

Surs de notre technique avec le procédé PHAR, HYDRO HOME PROTECT CONSEIL garantie le traitement curatif par air chaud par :

- une assurance AXA en responsabilité décennale (AXA couvre l'ensemble des dommages et des coûts de retraitement durant 10 ans sans plafond)

- une garantie décennale de reintervention

- une garantie satisfait ou remboursé (remboursement de la totalité des frais engagés si les objectifs ne sont pas atteints).

Nous vous délivrons un certificat cessible en cas de vente.